Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 21:40

Le Rassemblement pour une Politique Sociale du Logement (www.rpsl-ge.org) vise à promouvoir une meilleure protection des locataires ainsi qu’une politique sociale dans le domaine du logement. A cet effet, il s’efforce de regrouper les diverses organisations genevoises qui se préoccupent de la défense des intérêts des locataires. Il assume leur représentation permanente ainsi que la défense de leurs intérêts.

Actuellement, les membres du RPSL sont : l’ASLOCA, le Mouvement Populaire des Familles (MPF), le Syndicat Interprofessionnel de Travailleuses et Travailleurs (SIT), UNIA, le SSP/VPOD, Caritas, le Centre Social Protestant (CSP), le Parti Socialiste Genevois (PSG), les Verts-Ge, le Parti du Travail (PdT) et SolidaritéS.

Le RPSL a adressé aux candidat-e-s aux élections cantonales un questionnaire de 13 questions visant à connaître leur vision de la politique du logement à Genève.

140 candidat-e-s se sont prêté au jeu, dont 14 candidat-e-s au Conseil d'Etat. Qu'ils et elles soient vivement remercié-e-s. 

Le questionnaire adressé aux candidat-e-s aux élections cantonales.

L'analyse des résultats portera sur plusieurs axes :

1) les candidat-e-s au Conseil d'Etat

2) les partis (moyenne des réponses des candidat-e-s et programmes)

3) le positionnement des différents candidat-e-s et partis

4) le classement des candidat-e-s

Chaque question permettait d'obtenir de -5 à +5 points. Le maximum de point possible était donc de 65 points et le minimum de -65. Une absence de réponse ou une réponse "ne sait pas" donnait zéro point. Parfois, les commentaires écrits par les candidat-e-s permettaient de nuancer le points obtenus par la réponse.

Entre 65 et 50 points, le-a candidat-e est considéré-e comme s'engageant fortement pour une politique sociale du logement et les droits des locataires. Il est chaleureusement recommandé par le RPSL.

Entre 49,9 et 35 points, le-a candidat-e est considéré-e comme étant favorable à une politique sociale du logement et aux droits des locataires. Il est recommandé par le RPSL.

De 34,9 à 20 points, le-a candidat-e est considéré-e comme étant plutôt favorable à une politique sociale du logement.

De 19,9 points à 0 points, le candidat-e ne peut plus être considéré comme soutenant une politique sociale du logement.

En dessous de 0 point, le candidat-e défend des positions qui entravent la réalisation d'une politique sociale du logement et le RPSL ne peut que vous déconseiller de voter pour lui ou elle.

Partager cet article

Repost0

commentaires