Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 11:05

La fin de la législature actuelle intervenant le 30 novembre 2018, le RPSL doit renouveller les personnes en place et repourvoir les postes vacants. Aussi, nous vous remercions de nous adresser votre dossier de candidature complet en cas d'intérêt, et ce d'ici au 27 août 2018 au plus tard.

 

Ces dossiers doivent comporter un curriculum vitae accompagné d’un formulaire (n'hésitez pas à nous le réclamer par courriel) (pour les FIDP, il faut également fournir la liste des liens d’intérêts des candidat-e-s comprenant l’autorisation de vérification des renseignements communiqués dûment signée (cf.  également : règles spécifiques de la LOIDP).

 

A noter que pour les Commissions et délégations officielles (hors FIDP), un membre ne peut en principe siéger que dans une commission à la fois, il ne peut être également député et ne peut en principe avoir plus de 12 ans d’ancienneté au sein de la même commission.

 

Les candidat-e-s devront être en mesure de fournir par la suite, en cas de désignation par le comité du RPSL, une attestation de l’Office des Poursuites attestant du fait que le/la candidat/e ne fait pas l’objet d’un acte de défaut de biens pour non-paiement d’impôt (moins de 3 mois) et un extrait du casier judiciaire (datant de moins de 6 mois).

Nous précisons que les candidatures des personnes intéressées doivent être présentées au RPSL par l'une des organisations membres du RPSL (cf. liste des organisations membres).

Vous trouverez ci-dessous le détail des postes à repourvoir :

 

  1. Fondations Immobilières de Droit Public : 2 postes

Le RPSL recherche un-e candidat-e pour une Fondation HBM et un-e candidat-e pour la Fondation René et Kate Bloch.

Connaissances et intérêt pour le domaine bâti, la construction, le logement ou la problématique de l’aide sociale, de l’intégration et, pour la Fondation René et Kate Bloch, un intérêt pour le logement des personnes âgées.

Fréquence : une séance plénière (demi-journée) par mois et quelques séances de sous-commission par mois (2 à 3).

 

  1. Commission d'Urbanisme : 1 poste

Une formation d'urbaniste ou d'architecte est un atout.

Fréquence : une demi-journée tous les 15 jours.

 

  1. CADIOM : 2 postes

Intérêt pour les questions énergétiques.

Fréquence : 1 à 2 séances de deux heures par année.

 

  1. Commission d'attribution des fonds pour le développement des énergies renouvelables et les économies d'énergie : 1 poste

Connaissance pour les questions énergétiques.

 

  1. Conseil du Développement Durable : 1 poste

Intérêt pour la question du développement durable et pour les questions énergétiques.

Fréquence : une dizaine de séances de 2 heures par an

 

  1. Commission sur le ramonage et les contrôles spécifiques : 1 poste

Intérêt pour les questions énergétiques et de chauffage.

Fréquence : une séance de 2 heures par an

 

  1. Commission du Standard Energétique : 1 poste

Intérêt pour les questions énergétiques.

Fréquence : variable, entre 2 à 8 séances de 2 heures par an

 

  1. Commission consultative sur les questions énergétiques : 1 poste

Intérêt pour les questions énergétiques.

Fréquence : une dizaine de séances de 2 heures par an

 

  1. Commission d'attribution du bonus à la rénovation : 2 postes - 1 titulaire, 1 suppl.

Connaissances architecturales, techniques ou juridiques fortement souhaitées.

Fréquence : une séance de 2h par mois.

 

  1. Commission consultative tripartite sur les rendements des fonds propres : 1 poste

Connaissances juridiques et économiques, finance de la construction.

Fréquence : une ou deux séances de 2h annuelles.

 

  1. Commission cantonale de protection contre le bruit : 1 poste

Intérêt pour les questions environnementales et techniques.

Fréquence : 2 à 3 séances de 2 heures par an

 

Partager cet article

Repost0

commentaires