Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 21:25

Pour la troisième fois en moins de quinze ans le peuple suisse a dit non à l’instrument d’optimisation fiscale pour riches contribuables qu’est l’épargne- logement. Le 11 mars 2012, il l’a dit – une fois encore – nettement avec un rejet à 56% de la population et une majorité de 22 cantons hostiles.


Mais ce triple échec ne suffit pas aux milieux immobiliers, têtus comme des mules, ils nous obligent à aller aux urnes de nouveau sur le même sujet le 17 juin, alors qu’après les votes parlementaires l’une ou l’autre des initiatives aurait pu être retirée. Cette fois, l’épargne-logement ne sera pas intégrée dans un programme de mesures immobilières comme en 1999 ou dans un paquet fiscal comme en 2004, elle ne sera pas non plus proposée à la discrétion des cantons ou au bénéfice d’un cache-sexe environnemental comme ce fut le cas avec la dernière initiative votée le 11 mars 2012. Cette fois, l’épargne-logement sera proposée pour elle-même, sans fioritures, mais avec obligation générale au niveau fédéral et cantonal d’introduire cet avantage fiscal pour les riches contribuables.

 

Injuste et inéquitable, quand c'est non, c'est non !

non à l'épargne logement

.

Partager cet article

Repost0

commentaires